Vercors en raquettes

Raid en raquettes et en autonomie : Traversée de la zone inférieure des Hauts Plateaux du VERCORS avec 4 PULKAS de portage.

Du Lundi 10 février au Samedi 15 février 2020.

 Attention changement des dates du Bulletin

Départ du parking des skieurs du col du ROUSSET, alt 1400 m pour une arrivée à CORRENCON, alt 1150 m.

– Lundi matin : récupération des pulkas et matériels à Villard de Lans et transport en taxi au parking des skieurs du Col du Rousset.

– Lundi après-midi : Parking / Cabane de Pre Peyret, alt 1600 m – Montage des tentes mais grande cabane confortable si disponible.

– Mardi : Remontée de la plaine de la Queyrie / Cabane des Aiguillettes, alt 1920 m.

Installation du bivouac (cabane possible pour la cuisine si non occupée !) – Petit Veymont, alt 2120 m

– Mercredi : Cabane de Jasse du Play, alt 1620 m – Installation du bivouac mais grande cabane confortable si disponible.

Jeudi : Traversé du Canyon des Erges – Plaine de Darbounouse, alt 1310 m – Installation du bivouac (auvent ouvert à proximité pour la cuisine).

Vendredi : Court déplacement à la cabane de Carrette, alt 1350 m – Installation du bivouac (cabane possible pour la cuisine si non occupée) – Pas Ernadant, alt 1820 m (Rocher du Playnet alt 1990 m)

Samedi : Retour à Corrençon pour midi – Possibilité de déjeuner à l’auberge – Retour à Villard de Lans en taxi.

Nota : Installation du bivouac souligné = obligatoire.

Responsable : Bernard MOREAU – 06-80-32-27-15 – Mail : bgmoreaumug@wanadoo.fr

Nombre Maximum de participants : 5 + (1 responsable), soit 6 personnes.

En fonction de la location des pulkas (obligatoire) et éventuellement du matériel de couchage, température nocturne – 15 à – 18° la nuit, une avance de financement pour la réservation de ce matériel sera demandée à l’inscription.

A ce jour j’ai fait une retenue de principe pour les 4 pulkas et 2 tentes qui sont disponibles sur Grenoble et Villard de Lens qui est valable jusqu’au 15 décembre 2019, donc inscription pour cette date au plus tard.

Il est rappelé qu’il n’y a pas de réseau sur le plateau du Vercors.