Risque de Grippe Aviaire

 Oiseaux morts ou malades et risques de grippe aviaire, la LPO 74 vous informe:

Deux cygnes en détresse en provenance d’Annecy bord du lac sont arrivés au centre de Sauvegarde « le Tétras Libre » les 15 et 17 décembre et placés en quarantaine en raison du risque élevé de grippe aviaire. Le premier est décédé, les analyses du laboratoire départemental vétérinaire ont montré qu’il était positif au virus influenza aviaire (pas sous la forme H5H7); on attend les résultats d’analyses pour le deuxième .

Je rappelle les préconisations de l’OFB en cas de découverte du cadavre d’un oiseau en période de grippe aviaire :

– tous les cadavres d’oiseaux d’eau doivent être signalés  aux organismes compétents : Anatidés (cygnes, canards, harles …), Laridés (mouettes, goélands), Rallidés (poule d’eau, foulque), Ardéidés (hérons…), Podicipédidés (grèbes), provenant de n’importe quelle commune,  » frais  » et donc analysables  ainsi que les rapaces car ils peuvent  avoir  prédaté et consommé ces oiseaux à risque.

– pour les autres espèces, seules les mortalités groupées feront l’objet d’une analyse et donc à signaler.

Le découvreur ne touche rien ; dans tous les cas, le prélèvement de cadavre doit être effectué par des agents formés en mettant en place toutes les précautions d’usage afin d’éviter une éventuelle dissémination d’agents pathogènes sur le territoire.

Organismes compétents : l’OFB mais qui ne pourra tout absorber en cas de crise, services de la Préfecture : DDT, DDPP, Mairies, pompiers, …

Pour les oiseaux vivants en détresse : aucun oiseau ne doit être touché et récupéré par des bénévoles sans appel préalable au Centre de Sauvegarde. En présence d’une suspicion sur une espèce à risque la DDPP sera immédiatement informée.

La LPO 74