2022 – Août

Un clic sur la photo et et revivez vos sorties montagnes

 

samedi 6 août
Sortie « flore »

Sortie « flore », Chalets de Tavaneuse.
Chef de course: Antoine, deux participants.
Montée tout en douceur pour profiter des nombreuses fleurs sur les bords du sentier. Nous sommes servis.
Pique-nique au Lac de Tavaneuse. Un moment de calme. Retour par le chalet des Serranants.
Belle journée avec le soleil et un peu de vent pour la douceur de la température.

 

Dimanche 7 août
Pointe du Fornet

Cheffe de course : Carmen Campos
Participants : Colette, Jean-Claude, Daniel, Claudie, Jacqueline, Antoine, Alain
Photos : Carmen
Démarrage de la randonnée à 9h du parking des mines d’or, dans un brouillard à couper au couteau et une petite fraicheur surprenante dans cette période caniculaire. Mais avant d’atteindre le col de Cou, on sort de la mer de nuages et on retrouve la chaleur. La mer de nuages côté suisse est encore plus élevée. Heureusement elle ne viendra pas dépasser notre arête de montée jusqu’à la pointe du Fornet (2300m). Pique-nique au col éponyme et farniente au soleil. Descente vers le chalet de l’aiguille et au vote unanime on est prêts à remonter de 100m pour rejoindre l’arête « Jacquotte » qui nous évite le chemin 4×4 fastidieux et nous permet de déguster des myrtilles au passage. Pot de l’amitié à l’Erigné, ravis d’avoir accompli un beau circuit de crêtes au-dessus des nuages de 12km et 1055m de dénivelé, et le tout dans la bonne humeur!

Dimanche 7 août
Galerie Defago

Cheffe de course Nelly FREZIER
Participants 12
Cette rando de 10 km dont 600 m de galerie est un sentier blotti dans la roche tout sécurisé en balcon avec vue sur Champéry, appelé DEFAGO. Cadre exceptionnel par sa beauté.
Départ du parking en face du téléphérique puis nous passons sous la route goudronnée quelques m plus loin. Nous remontons jusqu’à la galerie et débouchons vers la cantine de Rives (resto). Descente jusqu’au parking du Grand Paradis où nous déjeunons dans une bonne humeur exceptionnellement joyeuse et bon enfant.
Retour par le chemin des poussettes jusqu’au vieux village de Champéry dont les rues sont bordées de chalets authentiques et bien fleuris respirant la tranquillité.
Une belle curiosité à voir. Nelly

Samedi 6 août
sortie vélo de route Plateau de Gavot

chef de course: Alain Allaert
2 participants: Brigitte et Arnaud
Photos et texte: Alain Allaert

A 8h30 à la fraîche ce samedi matin, nous sommes 3 personnes à participer à cette sortie vélo sur les balcons du Léman et le plateau de Gavot par de petites routes de campagne vallonées. Brigitte et Arnaud découvre majoritairement ce parcours avec satisfaction. Un arrêt à Champeillan nous laisse deviner le Mont-Blanc. Au retour pas de verre de l’amitié au café chez Renée, visiblement fermé depuis quelques temps!!
En résumé: 36 Km avec 680m de dénivelé cumulé en 2h30.
Avis aux amateurs (trices)

Lundi 1er août
Dent de Barme

Avec ses 2726m, la Dent de Barme offre un belvédère de choix pour admirer toutes les montagnes qui composent le célèbre cirque du Fer à Cheval, au départ de Sixt-Bout du Monde 1050m.
Petit et Grand Ruan, Tête des Ottans, la montagne de Sageroux, toute la chaîne des Dents Blanches et ses cols, la combe aux Puaires, et enfin, les Pointes Rousses des Chambres et de Bellegarde.
L’endroit est sauvage, le sommet lunaire, peu fréquenté, à tel point que les sentiers qui en permettent l’accès ont disparus.
Heureusement, le refuge et le lac de la Vogealle offrent de quoi se rafraichir, et réparer nos courbatures.
La longue descente du retour nous laisse tout loisir d’admirer l’immense et impressionnante face nord du Teneverge, d’en imaginer les itinéraires du vertige.
6 participants pour cette sortie.
Chef de course: JP Jacquier

Photos: JP Jacquier et Andrés Arévalo.

Dans quelle magnifique rando, au paysage lunaire, nous nous sommes embarqués ce dernier dimanche de juillet ?
Encadrés par JC Jacquier. Marie Pierre, Virginie, Brigitte, Andreï, Hassim et Stéphane. Un équilibre parfait.
Départ 8h du fond de la combe à SIXT FER À CHEVAL, l’itinéraire suit dans un premier temps celui du refuge de la VOGEALE, en passant par le PAS DU BORET puis nous sortons assez rapidement du conformisme pour aller rejoindre notre dent.
Aller et retour, nous aurons marché tranquillement 9 bonnes heures…, toutes de bonheur, pour rejoindre dans un dédale de combes et de pointes notre antécime de la Dent de BARME. La dent par elle-même est inaccessible.
Nous avons croisé de magnifiques moutons bien gras (il semble que qq.uns aient fait une rencontre fatale avec les loups)
Puis 7 gypaètes pressés ont survolé nos têtes, pour un délicieux festin d’os dans une combe au loin. Nous les avons revus, sans doute repus, qq. temps plus tard.
Pendant tout ce film tourné au milieu d’un désert minéral nous avons pris le temps d’admirer l’imposant PIC DU TENNEVERGE 2989m, les glaciers du PRAZON et du RUAN. Le mont SAGÉROUX, Notre DENT DE BARME qui était bizarrement toujours plus loin. Tout le côté nord des DENTS BLANCHES. À notre gauche, plein ouest, la COMBES AUX PUERS, la POINTE ROUSSE DES CHAMBRES, la POINTE DE BELLEGARDE et encore bien d’autres lieux où seuls les fantômes et les rapaces peuvent vivre. Peux être quelques dahus également.
Mais, j’oubliais de parler des somptueux morceaux de pelouse alpine nichées entre les éboulis. La nature est plus forte que nous, c’est une certitude.

Que dire de plus ?

MERCI Jean Pierre de nous avoir fait découvrir et contempler ces montagnes aux apparences austères mais où la vie est si belle et existera toujours. Un appel au silence

Brigitt